Un podcast, une astuce | Le brossage de dents

Un moment que tu redoutes peut-être et qui revient – trop ! – souvent, c’est le brossage de dents. C’est vrai qu’à la base, c’est pas forcément une activité passionnante. Alors imagine pour ton enfant… Oui mais voilà, il n’y a pas le choix. Tu as beau lui expliquer que s’il ne se brosse pas les dents, il aura des caries, il s’en fiche. Je te dévoile dans ce podcast une astuce à tester.

Clique sur “Play” pour écouter ce podcast ou clique sur “télécharger” juste en-dessous pour l’enregistrer :

Transcription de texte du podcast :

La galère du matin

C’est le matin et comme d’habitude, on est en retard. J’ai beau avancé le réveil, on est quand même en retard (alors c’est peut-être aussi parce que même si j’avance mon réveil, je ne me lève pas plus tôt du lit, mais bon ça, c’est une autre histoire…). Alors quand la préparation du matin n’est que luttes et négociations, on se dit qu’on a hâte de se reposer au travail, non ? Blague à part, j’ai bien instauré et affiché les routines mais ça ne suffit pas chez un tout petit comme Poussinou. Je te retranscris un dialogue quasi-quotidien :

– Moi : Poussinou, tu as fini de petit-déjeuner, il faut se brosser les dents maintenant !

– Lui : Non, je veux pas me brosser les dents !

– Moi : C’est comme ça, il y a pas le choix !

– Lui : Nonnnn !

– Moi, tentant de garder mon sang-froid : Poussinou, tu sais ce qu’il risque de se passer si tu ne te brosses pas les dents ? Tu auras les dents toutes noires après car elles seront abîmées. Ca serait dommage, non ?

– Lui : bah rien. Il joue. Je me suis pris un gros vent en fait.

– Moi : Mon chéri, viens m’aider, il faut qu’on brosse les dents de Poussinou !

Et là, c’est juste horrible… Ca t’est déjà arrivé de brosser les dents de ton enfant en usant de ta force ? Je déteste ça !

Heureusement, et tu commences à le savoir, je suis pleine de ressources ! Alors j’ai testé des choses et aujourd’hui, j’ai décidé de te parler de mon astuce infaillible pour brosser les dents de Poussinou dans la joie et la bonne humeur.

Mon complice : Doudou !

Tout d’abord, je prends Doudou (oui c’est son nom) ou je choisis sa super peluche du moment et je dis « Allez Doudou, c’est l’heure de se brosser les dents ! ». Puis je continue : « Poussinou, viens m’aider à brosser les dents de Doudou ! Doudou, regarde la routine. Tu vois, il y a la photo de Poussinou qui se brosse les dents là. Allez, c’est parti. Poussinou, aide-moi s’il te plait ! ».

Donc là, tu l’as compris, on fait semblant de brosser les dents de Doudou.

Ensuite, je dis : « A qui le tour maintenant ? A moi ! A moi ! Doudou, tu me brosses les dents s’il te plait ! ». Et là, Poussinou est mort de rire de voir Doudou me les brosser.

Puis je fais parler Doudou « Hey, mais tu t’es pas brossé les dents Poussinou ? Fais sentir ta bouche ? Mais tu pues du bec ! ». Et là, Poussinou éclate de rire.

Enfin, je termine par « Il a raison Doudou, il manque toi ! Qui c’est qui te brosse les dents, Doudou ou maman ? Ou toi tout seul sinon ». Et là, il choisit. Souvent, il choisit Doudou et je peux te dire que c’est la rigolade !

Pour conclure…

Comme beaucoup de mes astuces, celles-ci sont critiquables puisqu’en réalité, on manipule l’enfant. Personnellement, je préfère utiliser ces subterfuges, surtout lorsqu’ils sont vraiment petits. Cela permet de conserver une certaine harmonie et de la bonne humeur à la maison alors sincèrement, j’utiliserai ce type de méthodes jusqu’à ce que le brossage devienne une action complètement acquise et mécanique.

J’espère que cette astuce fonctionnera aussi pour toi. N’hésite pas à la tester et à me laisser un commentaire en bas de cet article. Commente aussi l’article si tu souhaites que j’aborde une thématique en particulier dans ma série « Un podcast, une astuce ». Je serais ravie de pouvoir t’aider !

D’ici là je te dis à bientôt et surtout, n’oublie pas d’être imparfait !

Photo : Blaise Vonlanthen
Musique : Jamie Rumley

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Comment:

Reçois gratuitement l'e-book "Comment obtenir la coop​​​​ération de son enfant"