[VIDÉO] Il refuse de dormir dans sa chambre !

4

Accompagner son enfant à dormir dans sa chambre

Je continue mon défi, à savoir, répondre en vidéo à toutes tes questions autour de la parentalité déculpabilisante et constructive. Aujourd’hui, je réponds à une deuxième question : comment accompagner mon enfant pour qu’il puisse enfin dormir sa chambre ?

Lire la suite

La gestion des conflits dans la fratrie

3

Mon défi : semaine 19 sur 21

La gestion des conflits dans la fratrie est, je crois, l’un des sujets les plus délicats à traiter lorsque l’on veut être un parent bienveillant. Car, on a beau avancer sur le chemin de la parentalité positive, apprendre à mieux se connaitre, mieux contrôler nos réactions, mieux comprendre nos enfants, on ne peut pas éviter les conflits entre eux.

Lire la suite

Le jour où j’ai réalisé que j’ignorais mes sentiments de parent

Mon défi : semaine 16 sur 21

Si tu t’intéresses à la parentalité positive, tu es probablement très attaché au fait d’enseigner les sentiments et émotions à tes enfants. D’ailleurs, tu as peut-être lu les articles L’apprentissage et l’accueil des émotions ou encore L’écoute active et l’empathie. Mais il y a un sujet qui est très peu abordé en parentalité positive et qui pourtant, en fait partie : il s’agit de nos sentiments de parent.  Est-ce qu’il t’arrive de ne pas être au clair avec tes propres émotions et sentiments ? 

Lire la suite

3 alternatives à la punition

Mon défi : semaine 14 sur 21

Si tu as lu mes précédents articles, tu as compris qu’une récompense et une punition pouvaient marcher à court terme mais que celles-ci n’avaient aucune valeur éducative. Peut-être que tu te dis “Attends Emma, la parentalité positive, c’est quand même pas laisser faire tout et n’importe quoi à son enfant ?” Eh bien non ! Ce mode d’éducation à un tout autre nom : « l’éducation » laxiste. Mais alors, comment faire pour modifier un comportement que nous jugeons inacceptable sans punir notre enfant ? Existe t-il une alternative à la punition ?

Lire la suite

Connecter avant d’enseigner

Mon défi : semaine 10 sur 21

Connecter avant d’enseigner. Tu l’as peut-être déjà remarqué dans mes précédents articles, le mot “connexion” revient très souvent. Pourquoi ? Parce que se connecter, c’est éprouver de l’empathie pour l’autre, c’est créer une complicité, c’est l’aider à développer son sentiment d’appartenance et d’importance… Se connecter, c’est s’aimer

Lire la suite