[VIDÉO] 3 bonnes raisons de jouer avec son enfant

Voilà pourquoi on devrait se motiver…

Jouer avec son enfant… Je ne sais pas toi mais moi, parfois, j’ai la flemme. Mais savais-tu que s’amuser avec notre petit comportait de nombreux bénéfices ? Pour lui bien sûr mais aussi pour toi et pour votre relation. Dans cette vidéo, tu découvriras 3 bonnes raisons de se motiver à jouer avec son enfant.

Transcription du texte de la vidéo

Salut à toi Parent Plus Qu’Imparfait…

Est-ce qu’il t’arrive de jouer avec ton enfant ? Les bienfaits du jeu chez les enfants, tu les connais certainement. Jouer les aide à développer leur concentration, leur créativité, leur motricité fine, leur bien-être et leur sens du relationnel. Ca leur permet aussi de mieux mémoriser et de comprendre le monde qui les entoure.

Ce qu’on sait moins, c’est que, lorsqu’on se motive à jouer avec notre enfant, non seulement ça procure des bienfaits additionnels pour notre enfant mais en plus ça nous apporte, en tant que parents, plusieurs bénéfices ! Dans cette vidéo, je te donne 3 bonnes raisons de se motiver à jouer avec notre enfant.

Je suis…

Emma Lagarrigue, déculpabilisatrice parentale et auteure du blog Parent Plus Qu’Imparfait.

Jouer avec son enfant permet de prendre du plaisir

Premièrement, jouer avec notre enfant permet de prendre du plaisir. Si si, je t’assure ! Alors c’est vrai qu’on n’a pas toujours envie de jouer avec son enfant, surtout après une journée de travail bien remplie.

Finalement, c’est un peu comme aller à la salle de sport !

Au téléphone :
“Allo ? Salut Isa ! Oui ca va va ! Enfin ca va, ca va bof hein. J’ai mes migraines qui reprennent, je suis vraiment pas bien. Là tu vois je suis dans mon lit, dans le noir. Donc vraiment je suis désolée, je vais devoir te lâcher, je ne vais pas pouvoir aller au cours de step avec toi ce soir. Je vais me reposer, il reste plus que ça à faire. Mais promis Isa, je serai là la semaine prochaine !”

Mais quand finalement, tu te décides à y aller à ta séance de sport, comment tu te sens ? Sur le moment, t’es pas hyper motivé. Mais pendant que tu y es et même après, comment on se sent ? On se sent boosté, physiquement et mentalement, on s’est vidé la tête, on est fiers de nous.

Lire aussi :  [VIDÉO] Je réponds à tes questions autour de la parentalité constructive

Et bien se motiver à jouer avec notre enfant, c’est la même chose. Lorsqu’on joue avec lui, on sécrète de l’ocytocine et de l’endorphine, qui sont les hormones de l’attachement et du bonheur.

Ces hormones ont un rôle essentiel dans la gestion de l’anxiété, du mal-être et de la douleur.

Jouer avec son enfant permet de remplir son réservoir affectif

Deuxièmement, le jeu permet de remplir le réservoir affectif de notre enfant. Et le nôtre aussi ! Quand on a un coup de mou, qu’on se sent seul, triste sans trop savoir pourquoi, c’est souvent parce notre réservoir affectif n’est pas rempli. Et en général, ça n’entraîne rien de bon. On est irritable et on peut aussi exprimer notre rancœur de façon pas hyper constructive.

“Non mais si t’es pas content, t’as qu’à rentrer chez ta mère !”

En gros, les liens sont temporairement rompus et la coopération n’est pas à l’ordre du jour. Mais alors, pas du tout.

Une des solutions pour casser ce cercle vicieux et remplir ce réservoir, c’est donc de jouer avec son enfant. Ainsi, on rentre dans son monde, on se connecte avec lui, on lui transmet de l’amour et de la sécurité et on se crée des souvenirs en commun.

Jouer avec son enfant permet d’enseigner

Troisièmement, jouer avec son enfant permet d’enseigner.

On l’a vu, quand tu joues avec ton enfant, il y a une véritable connexion qui s’établie entre vous. Vous prenez du plaisir, vous remplissez votre réservoir affectif et vous vous connectez l’un avec l’autre.

Et grâce à tout ça, vous êtes, lui comme toi, plus à même de vous ouvrir à l’autre et d’être coopératifs. Vous êtes davantage en mesure d’entendre ce que l’autre essaie de vous dire. Vous êtes plus aptes à écouter l’autre. Et vous êtes plus disposés à répondre aux besoins des autres.

Et encore une fois, quand je dis « on », je ne parle pas que de nous, parents ! Je parle aussi des enfants. Quand tu rentres le soir, que tu attaques les tâches ménagères et que ton enfant t’en fait baver, c’est très souvent sa façon à lui d’exprimer le fait qu’il a besoin de ton attention.

Lire aussi :  8 outils pour favoriser la connexion parent-enfant

Jane Nelsen nous le dit par une phrase pleine de bon sens :

“Un enfant fait mieux lorsqu’il se sent mieux”

Alors, comment faire pour jouer avec son enfant alors qu’on n’a pas le temps ?

Maintenant que tu as compris les bienfaits que procure le jeu avec son enfant, je t’invite à perdre du temps en jouant avec lui pour en gagner.

Alors comment intégrer ça dans ton emploi du temps déjà chargé ?

En fait, tu n’as pas besoin de jouer pendant une heure avec lui. Simplement 10 minutes chaque jour, dès que vous vous retrouvez le soir par exemple. 10 minutes, c’est court donc sois entièrement présent pour lui. Pas de TV, pas de téléphone, profitez juste du moment présent.

Tu verras à quel point ces 10 minutes de jeu vont faire la différence et te faire gagner un temps précieux pour le reste de la soirée.

Et pas besoin de mettre en place des activités originales et créatives, surtout si ce n’est pas ton truc. Jouer aux Lego, colorier ou tout simplement lire des histoires suffisent amplement.

Le jeu a donc beaucoup de vertus et c’est notamment l’une des clés pour obtenir la coopération de son enfant. Si tu veux en connaître d’autres, je t’invite à remplir le formulaire ci-dessous pour recevoir mon ebook gratuit ainsi que mes newsletters pleines de pépites déculpabilisantes et constructives.

D’ici là je te dis à très vite et surtout, n’oublie pas d’être imparfait !

Pas encore abonné à ma chaîne Youtube ? C’est par là !

Musique : Steven Breuil

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 1

Laisser un commentaire :

Reçois gratuitement l'e-book "Comment obtenir la coop​​​​ération de son enfant"