Remplacer le mot Désolé par Merci : un petit pas vers l’amour de soi

Tu sais que sur Parent Plus Qu’Imparfait, la bienveillance envers soi, même quand on est parent/adulte, est un sujet important. Aujourd’hui, je te propose un premier article autour de l’amour de soi, principe incontournable si on veut être bienveillant envers soi-même. Voici donc une première piste pour s’approprier l’idée de s’aimer soi-même que je te propose de tester dès aujourd’hui : remplacer le mot Désolé par Merci.

Pour accéder à la version audio de cet article, clique sur “Play” ou clique sur “télécharger” juste en-dessous pour enregistrer le podcast :

Désolé, pardon, excuse-moi, je m’en veux…

As-tu remarqué combien de fois par jour on emploie le mot “désolé”, même quand on n’est pas coupable ? Personnellement, je le disais un nombre incalculable de fois ! Sûrement pour que les autres m’accordent de la compassion, qu’ils ne soient pas trop durs avec moi, qu’ils se rendent compte que je ne suis pas à l’aise avec telle ou telle situation… Et puis clairement, c’était devenu un tic de langage.

Le problème avec l’utilisation abusive de ce terme, c’est qu’on se place constamment en victime. Notre corps agit donc en conséquence : regard vers le bas, dos courbé, lèvres pincées… Et notre interlocuteur va naturellement approuver cela et rentrer dans ce “jeu de rôle” par un “mouai”, un rictus qui veut dire que “bon, ça va pour cette fois” ou tout simplement se dire que quand même, on exagère.

Je ne sais pas toi mais personnellement, cette attitude ne m’aidait pas à positiver, à grandir, à me responsabiliser, à être bienveillante envers moi-même ou à construire des relations saines.
Aujourd’hui, je voudrais te proposer de tester quelque chose que j’ai découvert grâce à une BD de l’illustratrice chinoise Yao Xiao. Ce principe peut sembler tout bête et pourtant, il a complètement changé ma relation à moi-même et aux autres :

Remplacer le mot DÉSOLÉ par MERCI

Est-ce impoli de ne pas s’excuser ?

Les fausses croyances

A première vue, tu trouves ça peut-être un peu bizarre car ces deux mots n’ont pas du tout la même signification. Et puis peut-être que tu te dis aussi que ne pas s’excuser, c’est être impoli et surtout, c’est fuir ses responsabilités.

Alors attention, l’idée n’est pas d’arrêter de s’excuser. Une vraie demande de pardon est irremplaçable et indispensable pour réparer une relation. Mais observe-toi le temps d’une ou deux journées et tu verras que, peut-être, tu utilises toi aussi les mots ”désolé”, “pardon” et autres synonymes alors que ce n’est pas toujours nécessaire.

“Pardon pour ce dont je ne suis pas responsable”

Pire, on va même s’excuser pour quelque chose dont on n’est pas responsable !!! Comme dire à un client ou à tes invités lors d’une fête “Je suis vraiment désolée, le beau temps n’est pas de la partie aujourd’hui !”. Alors, si tu as une quelconque responsabilité et influence sur la météo, envoie-moi ton numéro via le formulaire de contact, ça m’intéresse 😜.

Lire aussi :  Les punitions et récompenses sont-elles efficaces ?

Si un moment tu as un doute, remplace le mot “désolé” par “je te demande pardon pour” qui est une expression très forte et tu verras si ta tournure de phrase tient la route ou pas.

Reçois gratuitement l'e-book "Parentalité : et si la bienveillance commençait par soi ?"

bienveillance envers soi

Laisse-moi ton adresse e-mail et je t'enverrai cet e-book de 72 pages créé par 13 blogueurs passionnés de parentalité et de développement personnel. Tu y découvriras leurs conseils pour être bienveillant envers soi-même.

Laisse-moi ton adresse e-mail et je t'enverrai cet e-book de 72 pages créé par 13 blogueurs passionnés de parentalité et de développement personnel. Tu y découvriras leurs conseils pour être bienveillant envers soi-même.

bienveillance envers soi

Laisse-moi ton adresse e-mail et je t'enverrai cet e-book de 72 pages créé par 13 blogueurs passionnés de parentalité et de développement personnel. Tu y découvriras leurs conseils pour être bienveillant envers soi-même.

J’ai horreur des spams. Ton adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En t’inscrivant ici, tu recevras des informations de la part de Parent Plus Qu’Imparfait afin d’aider ton enfant à mieux grandir tout en respectant tes propres besoins. Tu peux te désabonner à tout instant.

Remplacer le mot “Désolé” par Merci : un premier pas pour se respecter et se faire respecter

Comme je te le disais juste avant, quand on s’excuse, on n’est rarement fier de nous. Notre attitude en dit long sur ce qu’on pense de nous-même à cet instant précis. Et le problème, c’est qu’on peut avoir tendance à s’auto-flageller, à se repasser encore et encore le truc dans sa tête. Bref, on fait du sur-place (voire on recule) et on n’est pas dans une dynamique très positive ni constructive.

Je suis intimement convaincue qu’une personne fait mieux quand elle se sent mieux. Donc pour aller de l’avant, il est indispensable d’apprendre à se respecter et à se faire respecter. Sauf que le respect des autres, ça ne s’impose pas, ça se mérite. En remplaçant le mot Désolé par Merci, je te garantis que tu feras un premier grand pas vers ce respect et vers l’amour de toi-même.

Un exemple qui va peut-être te parler…

L’autre jour, j’étais chez des amis et au moment de partir, Poussinou a piqué une grosse crise car il voulait rester jouer avec le très beau camion de pompiers qu’il venait de découvrir. Nous nous sommes mis à 4 (les parents, l’autre petit garçon et moi) pour l’apaiser. Moment un peu difficile comme tu peux vivre peut-être parfois…

Bref, le lendemain, je croise la maman. Sur le coup, j’avais très envie de lui dire “Je suis désolée pour ce qui s’est passé hier soir“. Mais pourquoi être désolé de cette situation, même si c’était de mon enfant dont il s’agissait ? Alors à la place, j’ai fait le choix de lui dire “Merci de l’aide que vous m’avez apportée hier soir“.

Lire aussi :  Un podcast, une astuce | Le départ du parc

Et bien ce Merci, ça a tout changé. Déjà dans ma posture, dans mon attitude. Quand on dit un mot qui termine par “i”, notre bouche affiche un sourire (Ouistitiiiii !!!!). Et surtout, on ne baisse pas les yeux quand on dit Merci. Sans compter le retour de la maman. J’ai d’abord senti de la surprise dans ses yeux puis de la fierté d’avoir pu rendre service. Elle m’a répondu par un grand sourire en me disant que c’était important de s’aider entre parents.

Amour de soi : remplacer Désolé par Merci

Quelques exemples du quotidien pour remplacer le mot Désolé par Merci

Certains de ces exemples viennent de Yao Xiao, d’autres proviennent de ma propre expérience.

  • Désolé de te raconter tous mes problèmes > Merci de prendre le temps de m’écouter
  • Désolé si je suis trop lent / trop maniaque / trop sensible / trop speed… > Merci de m’accepter comme je suis
  • Désolé si je t’ai déçu > Merci de toujours croire en moi
  • Désolé d’avoir rendu ce projet en retard > Merci de m’avoir accordé plus de temps pour finaliser ce projet
  • Désolé de ne pas pouvoir répondre présent > Merci de ta compréhension
  • Désolé que tu aies dû endurer les refus / pleurs / crises de mon enfant > Merci de ta patience et de ta bienveillance
  • Désolé pour ce quiproquo > Merci d’avoir été si réactif
  • Désolé de ne pas avoir répondu > Merci pour ton message

 

Pour résumer

Remplacer le mot Désolé par Merci est un outil simple mais puissant qui permet, petit à petit de s’aimer davantage, se respecter et développer des relations plus harmonieuses. On peut remplacer le mot Désolé par Merci quand :

  1. Nous avons envie de dire Merci et non Désolé
  2. On n’est pas responsable de la situation
  3. Il s’agit de ce que nous sommes (et non de ce que nous avons fait). On n’a pas à s’excuser pour ça.

Alors, ton petit travail à présent va être d’abord de t’observer et de voir si tu utilises beaucoup ces expressions et si oui, s’il s’agit de véritables demandes de pardon ou non. Ensuite, place à l’action ! Amuse-toi à remplacer ces mots d’excuse par des remerciements.

J’espère que cela t’aidera à te sentir mieux dans ton quotidien 💝. Je serais très heureuse d’avoir ton retour en commentaire de l’article. Et si tu as d’autres exemples, écris-les aussi dans les commentaires !

Désolée pour ce long billet… Heu… je veux dire, un grand Merci de m’avoir lu 😉 !

Photo : Lina Trochez
Musique : Steven Breuil

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Comment:

Reçois gratuitement l'e-book "Comment obtenir la coop​​​​ération de son enfant"