[VIDÉO] 4 astuces pour éviter de sans cesse répéter les mêmes choses

J’en ai marre de répéter 50 fois la même chose !

Dis-moi que c’est pareil chez toi : est-ce que tu es fatigué de sans cesse répéter la même chose à ton enfant ? “Poussinou, va mettre ton manteau. Ton manteau ! Je t’ai dit de mettre ton manteau ! Eh oh, tu m’écoutes, mets ton manteau tout de suite !” Si c’est le cas, alors regarde vite cette vidéo dans laquelle je te livre 4 astuces pour éviter de donner des ordres et de dire encore et encore les mêmes choses.

Transcription du texte de la vidéo

Salut à toi Parent Plus Qu’Imparfait…

Aujourd’hui, je voulais te parler d’un sujet qui nous touche tous, à nous les Parents Plus Qu’Imparfaits. Est-ce qu’il t’arrive d’avoir l’impression de passer tes journées à sans cesse répéter la même chose à ton enfant ?

« Les mains, il faut te le dire combien de fois pour que tu ailles les laver ! »

Non seulement c’est usant mais en plus, ça ne marche pas. Donc tu répètes encore plus, t’en as ras la casquette, ton enfant, soit il te zappe complètement (le fameux « ça rentre par une oreille, ça sort par l’autre »), soit il s’énerve. Du coup, tu t’énerves aussi, ça finit en crise et larme pour tout le monde et au final, il n’y a rien qui a bougé.

Alors, ça te parle ?

Dans cette vidéo, je te donne 4 astuces pour éviter de donner des ordres à ton enfant et de répéter 50 fois la même chose.

Je suis…

Emma Lagarrigue, déculpabilisatrice parentale et auteure du blog Parent Plus Qu’Imparfait.

Première astuce pour éviter de sans cesse répéter : réaliser des routines

L’idée est de créer ensemble un tableau répertoriant toutes les tâches du quotidien à réaliser comme s’habiller, se brosser les dents… Tu peux trouver des images ou des icônes sur ton moteur de recherche préféré ou sur Pinterest. Ainsi, au lieu d’ordonner à ton enfant de mettre son manteau, dis-lui quelque chose du genre : « Il disait quoi le tableau de routine déjà, une fois qu’on a mis les chaussures ? On va voir ? »

Si tu veux plus de détails sur les routines, je t’invite à lire l’article Les 3 bienfaits de la routine chez l’enfant.

Deuxième astuce : employer des questions de curiosité

Les questions de curiosité remplacent le fait d’ordonner ou d’apporter une solution toute faite. Elles permettent à l’enfant de développer plusieurs compétences comme apprendre à réfléchir et comprendre par soi-même ou encore à discerner et choisir.

Lorsqu’on utilise une question de curiosité, le ton est primordial et il est important de lâcher prise même si la réponse n’est pas exactement celle qu’on aurait voulue. Par exemple, si on demande à notre enfant où il souhaiterait ranger son cartable et qu’il nous propose de le mettre sous l’escalier alors qu’on aurait aimé qu’il le mette dans sa chambre, on souffle un coup et on se dit que c’est plutôt une victoire de ne pas se retrouver avec le sac au milieu du salon.

Voici deux exemples d’ordres remplacés par des questions de curiosité :

  • Range tes jouets ! => Poussinou, où est-ce que tu pourrais-tu mettre tes petites motos pour éviter que l’on ne marche dessus ?
  • Je t’ai déjà demandé 15 fois de mettre tes bottes ! => Est-ce que tu pourrais regarder le temps qu’il fait et nous dire quelles chaussures on doit mettre ?

Pour plus d’info sur les questions de curiosité, je t’invite à lire l’article sur mon blog Les questions de curiosité ou l’art de faire réfléchir son enfant.

Troisième astuce pour éviter de sans cesse répéter : lui demander de l’aide

Je vais te poser une question. Toi, en tant qu’adulte, tu préfères que ton boss te dise : « Allez, je veux que tu travailles sur ce dossier ! Maintenant ! » ou alors « J’aurais vraiment besoin de ton expertise sur ce dossier. Je suis sûre que tu pourrais le mener à bien et être d’une grande aide pour l’équipe ».

On est d’accord que sur la deuxième version, on se sent plus respecté et plus important ?

Et bien nos enfants, c’est la même chose. Alors, au supermarché, au lieu de t’égosiller et te stresser à lui demander 15 fois de revenir, donne-lui des missions en lui demandant par exemple de t’aider à attraper le paquet de riz qui est tout en bas du rayon.

Quatrième astuce pour éviter de sans cesse répéter : éviter les longs discours

On pense souvent qu’en parentalité positive, il faut parler à son enfant et encore parler, et donner des détails et parler… Une fois qu’on a expliqué les choses, un geste comme montrer le tableau des routines ou dire un mot de façon calme et respectueuse, simplement comme un rappel de quelque chose qu’il connaît, valent bien mieux que de longues phrases. Pour lui, comme pour toi !

Et pour renforcer votre complicité et éviter de le mettre mal à l’aise devant du monde, vous pouvez trouver ensemble un code que seuls vous deux comprendrez pour lui rappeler de faire quelque chose. Cela renforcera la complicité et le responsabilisera.

Pour conclure

Alors, t’es prêt à économiser ta salive et surtout à gagner en sérénité tout en respectant ton enfant ? N’hésite pas à tester l’une de ses astuces et à me dire en commentaire juste en dessous comment ça s’est passé.

D’ici là je te dis à très vite et surtout, n’oublie pas d’être imparfait !

Image : Emma Lagarrigue
Musique : Steven Breuil

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 1

Leave a Comment:

Reçois gratuitement l'e-book "Comment obtenir la coop​​​​ération de son enfant"